SADDLE TRAMP. Hugo Fregonese. 1950  

saddle-tramp-joel-mccrea-wanda-hendrix-98fd

Sorti en Belgique sous le titre "Le vagabond et les lutins" 

Avec Joel McCrea (Chuck Conner), Wanda Hendrix (Della), John McIntire (Jess Higgins), Jeannette Nolan (Ma Higgins), Russell Simpson (Pop) et Ed Begley (August Hartnagle) 

Chuck Conner, un aventurier à la volonté d'indépendance farouche voyage vers la Californie et s'arrête en chemin visiter Slim, un ami fermier. L'homme lui apprend la disparition de sa femme et vit donc désormais seul avec ses 4 fils. Le soir venu, alors que Conner et les enfants se sont endormis, Slim ayant entendu un coyote roder autour de la ferme, prend le cheval de Conner et armé d'un fusil part en chasse. Conner se réveille en pleine nuit et constatant l'absence de son ami part à sa recherche et découvre son corps à proximité de la ferme. Il en conclut que son ami a du être désarçonné par le cheval qui ne supporte pas les coups de feu. Il s'en veut de ne pas avoir pu avertir son ami et se retrouve contraint et forcé d'emmener avec lui les jeunes garçons de Slim . Lui, le "Saddle tramp" se retrouve avec 4 enfants à charge ! 

Il trouve du travail dans un ranch mais est contraint de dissimuler l'existence des enfants car Jess Higgins, le propriétaire des lieux ne veut plus entendre parler de jeunes gens depuis que son fils a fuit la maison à l'âge de 16 ans, laissant ses parents sans nouvelles. Les enfants vivent donc dans un campement précaire à proximité de la ferme. Conner vole de la nourriture pour eux et les visite régulièrement. Bientôt, une nouvelle venue se joint au groupe, Della, une jeune fille qui a fuit sa famille. Elle est imposée par les enfants qui dissimule d'abord son existence et s'installe au camp malgré l'hostilité initiale de Conner qui voit encore ses responsabilités grandir. 

Conner doit aussi faire avec la rivalité qui oppose le ranch Higgins pour lequel il travaille et celui des Martinez qui vivent à proximité. Les deux camps s'accusent de vols de bétail. Un jour les enfants signalent que du bétail a été déplacé à proximité du campement de fortune... 

sanstitre57w 

Un formidable western, bourré d'humour mais un vrai western, pas une comédie. A priori, on pourrait craindre le pire. Un film pleurnichard avec des gosses orphelins, un petit peu de morale par ci, des marmots qui chantent des cantiques et bien pas du tout.  

Cet aventurier qui voudrait vivre sans entraves et qui se retrouve, ironiquement, tout au contraire "débordé" par des responsabilités capitales est tout d'abord joué par un grand Joël McCrea. Il est absolument formidable la dedans. Il joue çà avec beaucoup de malice mais aussi une certaine sensibilité.  

Les seconds rôles sont eux aussi assez savoureux. Tout d'abord, Pop, joué par Russell Simpson. Une veille ganache de la bande à Ford (Il était notamment Pa Joad dans Les raisins de la colère). 

Ensuite Ed Begley, un pantin grotesque et ridicule qui recherche sa nièce, la jeune Della que McCrea a recueilli. On comprend rapidement que si la jeune fille a quitté la maison c'est que le tonton commençait à la regarder bizarrement...  

Et enfin Jeannette Nolan qui joue la femme de McIntire. Elle est d'origine irlandaise et croit aux histoires mystérieuses, aux contes et légendes de son pays d'origine. Alors lorsque McCrea, pour justifier la rapidité de son travail, bredouille quelques mots à propos des êtres sur lesquels on ne compte pas et qui vous aide qu'en même (les enfants l'avait aidé), elle interprète çà en pensant que des elfes et des lutins lui sont venus en aide et brode la dessus à l'infini. 

Dis comme çà, on peut avoir peur...Heu, c'est bien un western ton truc ? Ben oui les gars, vous n'avez jamais été gosses ?! Enfin bref, en visionnant ce film, on ne peut, il me semble, qu'être charmé par le ton poétique et amusant du film de Fregonese, sur une trame qui malgré les apparences reste fondamentalement grave et dramatique. 

J'ajoute que le film visuellement est une splendeur. Un superbe technicolor aux couleurs sublimes. 

Je n'ai pas dit grand chose de l'intrigue qui sert de prétexte au film. On peut s'intéresser surtout à cet aspect là mais à titre personnel je trouve que ce n'est pas ce qui le rend singulier. Je signale qu'en même qu'on y verra aussi les ingrédients d'un western "classique". 

-Deux clans rivaux qui se détestent. Un vol de bétail. Des coupables à démasquer. Des coups de poings et de révolvers...Mais encore une fois, l'essentiel n'est pas là...  

Vu en VOST. Sous-titré par un ami.