LOOPHOLE. DANGEREUSE ENQUÊTE. Harold D. Schuster. 1954

Loophole_HalfSheet

Avec Barry Sullivan (Mike Donovan), Charles McGraw (Gus Slavin) et Dorothy Malone (Ruthie Donovan).

 

Mike Donovan, caissier principal dans une banque voit rentrer une très jolie jeune femme blonde dans l'établissement. Distrait par son comportement étrange, il laisse l'inspecteur aux comptes venu au même moment visiter l'établissement un cours instant sans surveillance. Le soir, au moment de faire sa caisse, il s'aperçoit que 50 000 dollars manquent...Ne comprenant pas ce qui a pu se passer et voulant résoudre l'énigme par ses propres moyens, il dissimule ce grave incident pendant tout un week-end. Mais le lundi suivant il est bien obligé de révéler le problème de caisse à sa direction. Malgré qu'il ait été jusque là un employé modèle, il est soupçonné d'être au moins complice du vol sinon d'en être directement l'auteur. La police le surveille, perquisitionne son appartement, le passe au détecteur de mensonges..et ne trouve rien. La banque, elle, serait a deux doigts de passer l'éponge mais le révoque finalement car les caissiers ayant pour obligation de souscrire une assurance personnelle pour garantir les pertes éventuelles, à cause des 50000 $ volés ou perdus, plus aucune société d'assurance ne veut le garantir. Mike est donc contraint de changer de métier. 

Bien que licencié, Il continue d'être harcelé par Gus Slavin, l'enquêteur de l'assurance qui doit rembourser l'argent volé, car celui ci est persuadé malgré qu'aucune charge n'existe contre lui, que Mike est bien le coupable. A chaque fois que l'ancien caissier trouve un nouveau travail, Slavin intervient pour le faire licencier. Donovan est même contraint de déménager et lorsqu'il trouve un modeste emploi dans une station service, Slavin intervient encore une fois. Un seul espoir pour Donovan, retrouver les auteurs du vol car il est persuadé que la jeune femme et le vieil homme, faux inspecteur aux comptes, étaient complices.  

loophole 

Un pur film noir mais loin d'être le meilleur de ceux qui firent une partie de la célébrité de Barry Sullivan. C'est une intrigue classique. Un homme accusé à tord d'un crime est contraint ou ici s'obstine à mener lui même l'enquête afin de se disculper. 

Barry Sullivan est beaucoup moins inspiré que d'habitude. Il est d'abord moins présent physiquement et est bien palot. Il a du vouloir "faire le caissier", jouer "en dessous" mais l'effet est raté...ou plutôt si, c'est réussi car il est ennuyeux. 

Mais c'est surtout les autres personnages qui laissent à désirer. Dorothy Malone n'a pas l'air très contente d'être en couple avec Barry Sullivan. Qu'est ce qu'il avait Barry ? De mauvaises dents ? Enfin bref, elle fournit moins que son minimum. 

Ce n'est rien à coté de l'improbable couple de méchants. Le petit vieux moustachu et chauve et la grande jeune femme blonde platine. Le casting director a du en chopper deux au hasard dans la cour du studio. La blonde devait être en train de se faire draguer par un figurant et le petit vieux n'a pas eu le temps de se débiner. Enfin, çà aurait pu être aussi un choix de casting audacieux et original, mais non, le scénariste n'en fait rien.

Loophole_003

En revanche Charles McGraw est formidable dans son rôle de teigneux refusant d'abdiquer. D'ailleurs, les scènes les plus réussis et de très loin, sont celles qui voient s'affronter les deux principaux personnages masculins. 

Les développements de l'intrigue sont eux plutôt bien fichus même si le hasard fait encore une fois bien les choses. On a encore affaire à un ou des scénaristes paresseux... 

Bref, un film noir pas vraiment mauvais mais facilement oubliable. 

Les autres films les plus connus d'Harold Schuster sont ses 2 westerns. Jack Slade le damné qui a des amateurs (mais pas trop moi) et Dragoon Wells Massacre (La poursuite fantastique) avec Barry Sullivan, Dennis O'Keefe, Mona Freeman, Katy Jurado et Jack Elam, un film que j'aime plutôt malgré la médiocrité de la mise en scène de Schuster. 

Je donnerais cher (c'est une image...) pour découvrir (pour la poilade), Tarzan chez les Soukoulous avec Gordon Scott, Vera Miles ! , Peter Van Eyck re !...et Jack Elam. 

Vu en VOST. Passé à la TV chez nous.

loophole 2